Communiqué de presse: Sexion d’Assaut jouera à Saint-Brieuc.

L’association la Contremarche a décidé de maintenir sa programmation comme initialement prévu et annoncé lors de la conférence de presse du  28 septembre dernier. Le groupe Sexion d’Assaut sera donc bien sur la scène de Robien le 30 octobre prochain. Pour autant, il ne le sera pas à n’importe quelle condition ! Et pour n’importe quelle raison !

( l’ intégralité du communiqué de Presse – Festival Cité Rap 2010 )

« La ContreMarche une association d’éducation populaire et humaniste »
Si   la   Contremarche,   ses   administrateurs,   bénévoles,   salariés   et   partenaires   associés   n’acceptent,   ni   ne cautionnent en aucun cas les propos tenus par les membres du groupe et condamnent fermement et sans ambiguïté   le   caractère   homophobe   des   prises   de   position,   l’association   considère   qu’elle   doit   agir   avec
responsabilité et engagement et proposer une manière alternative à la seule condamnation  et annulation simple du concert, pour que la question de la lutte contre les exclusions soit abordée d’une manière efficace.
En effet, la Contremarche revendique une double préoccupation:
« Parce qu’elle privilégie la dynamique de projet parce qu’elle présuppose que tout   opérateur   est,   a   priori   et   potentiellement,   en   capacité   de   mener   à   bien   n’importe   quel   projet,  la Contremarche se réclame d’une filiation humaniste.
Parce qu’elle mobilise la dynamique de projet pour accompagner les opérateurs à valoriser, capitaliser ou acquérir des compétences propres à lui conférer une place dans la cité, la Contremarche affirme son enracinement dans l’Éducation Populaire. »

La Contremarche se défend d’une quelconque affiliation à une fédération existante et garantit de fait l’intégrité et la singularité de son projet associatif et de ses actions, ainsi que de ses prises de position.
Si depuis 12 ans Cité Rap contribue modestement à changer les représentations sur les jeunes de « quartier », et sur les cultures urbaines, il contribue tout aussi modestement mais sûrement à lutter contre les discriminations, à prôner la tolérance et à développer l’engagement citoyen.

« Un maintien sous certaines conditions »
Si la Contremarche souhaite maintenir le concert de Sexion d’Assaut, c’est aux conditions non négociables suivantes :
Le débat public auquel participera le groupe ainsi qu’un certain nombre de représentants invités des mouvements de lutte contre les discriminations, des représentants de mouvements de l’éducation populaire, des spécialistes des musiques actuelles, a pour enjeu majeur d’aborder les phénomènes conduisant aux discriminations de manière générale et de tenter de formaliser des pistes d’actions pérennes sur le territoire, au quotidien.

Nous considérons que la lutte contre les discriminations ne se réduit pas uniquement à l’organisation d’un débat ponctuel ou à la seule condamnation de faits divers amplifiés par les médias de masse, fussent ils graves, mais bien à l’action au quotidien aux cotés des publics. Il s’agit pour nous de réaffirmer le travail que nous avons engagé il y a 12 ans et pour lequel, jeunes, animateurs, et partenaires nous font confiance et nous accompagnent toute au long de l’année.
Il n’y a qu’à toutes ces conditions que le concert de Sexion d’Assaut sera maintenu. Ces conditions font l’objet du contrat signé avec le groupe et son représentant.

Pour le conseil d’administration
Le président
L’HER Stéphane

Articles similaires:

37 Reponses sur Communiqué de presse: Sexion d’Assaut jouera à Saint-Brieuc.

  1. Bonjour,
    J’ai plusieurs remarques à faire sur ce communiqué et votre décision.
    D’abord, si il n’y avait pas eu sur Internet une action pour annuler la plupart des dates de leurs concerts, JAMAIS Sexion d’assaut n’aurait accepté de recevoir une association LGBT ou de débattre de l’homophobie ! Il a bien fallu cette pression finanicère et médiatique pour que le groupe et Sony y consentent. Je trouve donc un peu facile de vous positionner contre, alors que vous vous servez de ce levier aujourd’hui.
    D’ailleurs des associations reconnues comme l’Inter LGBT et le Collectif contre l’Homophobie ne sont pas satisfaites de la charte signées par IDAHO, CRAN et SONY.
    Concernant la volonté de dialogue du groupe, les diverses vidéos d’excuses sont tellement peu convainquantes, voire contre-productives, qu’elles n’ont convaincu que ceux qui voulaient y croire à tout prix. Celle d’OrangeRockCorps, en particulier, permet de voir Lefa perdre son sérieux de circonstance (il répond à une question sur sa déclaration homophobe), pendant que les autres membres du groupe rigolent « Il le fait bien hein ! ». Là, ils parlent bien sûr du simulacre d’excuses faite sur un ton monocordes et sans un regard pour le public auquel ils s’adresse.
    De plus, je ne vois toujours pas ce dispense Sexion d’assaut de délivrer à son public DES A PRESENT un message de tolérance et de non-discrimination envers les homosexuels. Il suffit d’une simple vidéo mise en ligne sur leur site web ou leur profil Facebook. Pourquoi cela n’a-t-il pas été fait ?
    Un débat public aura lieu l’après-midi du concert… Vous pensez peut-être que les fans vont venir ? Il faut exiger une déclaration de chaque membre du groupe au début du concert, se positionnant clairement et définitivement contre l’homophobie.

    • Merci pour votre réponse cela sera clairement transmis à l’association. Si vous avez lu jusqu’au la fin du communiqué vous pouvez voir que l’association demande des conditions très particulières au groupe. Parallèlement l’association organise et accompagne de nombreux débats sur ce type de sujet au sein d’associations et de collectivités tout l’année.

      • Des paroles, des paroles, des paroles, toujours des paroles !!!!!
        C’est ce que je pense lorsque je lis votre communiqué de presse.

        Les minorités (et en particulier les homosexuels) sont déjà la cible d’insultes inacceptables dans une société démocratique et tolérante.

        En tant qu’homosexuel, je suis souvent victime d’insultes depuis longtemps. Ce n’est donc pas l’annulation qui va faire empirer les choses. Un « débat » d’avant concert, dont les fans se foutent, n’améliorera pas les choses non plus. De plus, je vous rappelle qu’il ne s’agit pas uniquement d’insultes mais d’appels au meurtre. Par contre, je dois reconnaître que chacune des annulations de leurs concerts me réchauffe le coeur et lave les affronts que j’ai pu subir en tant qu’homosexuel.

        De plus elles sont aujourd’hui qualifiées de responsables de l’annulation des concerts du groupe Sexion d’Assaut, ce qui provoque l’incompréhension des jeunes et renforce la stigmatisation.

        C’est là qu’il faut faire preuve de pédagogie : il faut expliquer aux fans, lors de l’annulation, que ce groupe est raciste et homophobe et que ce ne sont pas des opinions mais des délits. Vous pourriez rédiger un « communiqué de presse » dans ce sens.

        L’annulation des concerts revient à exonérer Sexion d’Assaut d’assumer sa responsabilité et son devoir d’explication et de réparation.

        Comme le démontre la dernière réunion à laquelle ils ont participé, leurs regrets sont de pure forme. Ca les fait même rire.

        Il nous paraît donc opportun et stratégique de maintenir le concert afin de pouvoir organiser le débat dans les meilleures conditions.

        Ces réunions, pour avoir un quelconque effet, devrait avoir lieu en plein milieu du concert en présence des fans.

        Croyez-vous vous mêmes à ce que vous écrivez? Etes-vous cyniques ou naïfs?

        Pour ma part, ils me semble qu’il faut annuler tous les concerts afin de toucher les producteurs au porte monnaie. Ainsi seront-ils plus prudents lorsqu’ils produiront de nouveaux groupes.
        Notre démocratie autorise effectivement la liberté de parole. Par contre, elle condamne durement les appels au meurtre, et c’est bien ce qui nous préoccupe avec ce groupe.

        J’espère que vous réaliserez la bêtise de votre communiqué.

        •  » De plus elles sont aujourd’hui qualifiées de responsables de l’annulation des concerts du groupe Sexion d’Assaut, ce qui provoque l’incompréhension des jeunes et renforce la stigmatisation.
          […]
          L’annulation des concerts revient à exonérer Sexion d’Assaut d’assumer sa responsabilité et son devoir d’explication et de réparation. »

          Travaillant toute l’année auprès de jeunes c’est exactement ce que nous voulons combattre.

          • Donc les homosexuels, en protestant contre les appels au meurtre de ce groupe, attirent contre eux la haine et la violence d’une petite partie des jeunes.
            Faut-il comprendre qu’ils « l’ont bien cherché? »
            L’appel au meurtre ne fait pas partie de notre culture démocratique.

          • Bonjour François,
            je me suis permis de limiter 2 de vos réponses précédentes. En ce sens que vos interventions sont plus dans l’affect que dans un réel sens du débat.
            Néanmoins je comprend vos motivations et votre sentiment sur ce type de situation.
            Et notre démarche éducative s’oriente pour ne plus connaitre ce type de discours auprès des jeunes.
            Merci de votre compréhension

  2. Bonjour,
    En France, les homos ont été humilié-e-s, mis-es en prison, ridiculisé-e-s, fiché-e-s, il n’y encore pas si longtemps. Dans de très nombreux pays, les homos sont jeté-e-s en prison, parfois tué-e-s. Et vous voudriez que l’on se taise, que l’on laisse passer ces discours ou ces chansons homophobes. Et bien non! Comme le chantait Jimmy Somerville: « Enough is enough! » Et c’est la même chose avec le racisme et le sexisme, et toutes les formes de la haine: nous n’avons pas à les accepter. Les mots blessent, les mots peuvent aussi tuer. Alors, oui à la liberté d’expression, mais celle-ci a un prix: chaque fois qu’un ou une homophobe parlera, il pourrait se trouver quelqu’un pour s’opposer à lui ou à elle. Et c’est tant mieux. Ouvrons plus grand le débat.
    PM

  3. Lorsqu’on veut donner des leçons de morale et proner la tolérance on doit être sincère et ne pas s’excuser parce que ça dérange ou parce que des concerts s’annulent et donc moins d’argent. Pour la signification d’homophobie, les dicos existent. Ils sont «désolés », c’est marrant ça me rappelle un titre de chanson. Quand à celle-ci, j’ai été horrifié car mes enfants aimaient bien leur première chanson.Je trouve que pour un groupe qui veut « couper les pénis des pd » ils n’ont pas beaucoup de couilles pour assumer.Tant pis pour eux et dommage pour les jeunes qui écoutent.Pour ma part ça m’a permis d’en parler avec mes enfants et de leur expliquer qu’il ya des gens qui peuvent encore proférer ce genre de paroles abjectes.

    • Merci pour votre réaction, nous avons exactement la même dynamique lorsque nous voulons mettre en place un débat (notamment sur les discriminations)

  4. Qui prône la tolérance et donne des leçons de morale?

  5. je suis contre l’homophobie mais je suis contre aussi sur le non-droit à la liberté d’expression , chacun pense ce qu’il veut , la vie nous apprend que l’on peut changer d’avis !!! je parle dans l’ignorance de ce qui a été dit et à vrai dire ça ne changera rien dans le fait que j’aime ce qu’ils font côté parole et musique , bonne continuation à eux en espérant que pour eux ça s’arrange

  6. après m’être informé sur la polémique du moment pour le groupe , j’admire le courage des organisateurs de saint-brieuc de proposer un débat plutôt que de suivre le mouvement des autres fuyards , ce ne sont pas les premiers rapeurs à avoir des propos qui dérangent , combien sont contre la police , les lois , les vieux , les jeunes , les riches etc??? mais comme d’hab’ ce qui montent dérangent !!! faut bien leur trouver un défaut

  7. bien, suis content, que d irreductibles gaulois resistent.

  8. J’imagine qu’il en aurait été autrement si Sexion d’Assaut avait déclaré « On est 100% antisémites et on assume » et avait appelé à la violence contre les juifs. Pour info : Sexion d’Assaut a refusé de rencontrer les associations gays devant les caméras – probablement pour ne pas s’afficher avec ces « sales déviants ». Il est évident que le retournement soudain du groupe obéit à de simples considérations mercantiles et que la défense est organisée par Sony International. Ceci étant, chacun prend ses responsabilités…

  9. Franchement, organiser un débat avec Sexion d’assaut sur le thême de l’homophobie revient au même qu’organiser un débat sur l’antisémitisme avec Le Pen ou Dieudonné, c’est soit de la provocation soit une connerie. Excusez moi mais sérieusement, les différentes interviews et chansons de ce groupe prouvent qu’ils n’ont pas les capacités intellectuelles nécessaires pour avoir une réflexion constructive à ce sujet. D’ailleurs, avant même cette polémique, je ne comprends pas comment CITE RAP qui se veut un festival Hip Hop plutôt calé en général, a pu choisir ce groupe comme tête d’affiche. Il faut être honnete, c’est sans doute le seul groupe de rap français qui attire encore du public dans les concerts. La Sexion d’assaut était effectivement un collectif prometteur il y a encore un an. Depuis, ils ont sorti un album ridicule dans lequel ils prouvent qu’ils n’ont pas le talent ni la maturité nécessaire pour être considéré comme un groupe de hip hop. Leurs textes (sans parler d’homophobie) sont un ramassis de clichés et d’idées reçues superficielles voire nauséabondes parfois. Certes, ils ont du flow (enfin deux ou trois d’entre eux) mais ils ne sont pas les seuls. Et leur donner la scène d’un tel festival est une insulte à tous les rappeurs qui se battent contre l’abaissement du niveau du rap.
    Ce qui est ironique dans tout ça, c’est la présence en 1ere partie de CASEY. Participera-t-elle au débat? Je me pose la question. Je me demande même si sa présence est maintenue, tant il ne doit pas être évident pour elle d’accepter des propos homophobes et des textes de si bas niveau (cf sa chanson « Apprends à te taire »).
    En tous cas, bon courage pour la suite!

    • Bonjour, si vous lisez au mieux le communiqué de presse complet, vous verrez qu il s’agit d’un débat sur les discriminations en général. merci pour votre commentaire

      • C’est bien mais je vois pas le rapport avec mes questions. Merci de me répondre. Vous avez invité Le Pen? Casey participe-t-elle au débat en tant qu’homosexuelle? Pensez vous réellement que Sexion d’assaut apporte quelque chose au Hip Hop? Ou est-ce juste pour être sûr que le public « skyrock-nrj » vienne à votre festival que vous les avez programmé???

      • grandissima vittoria cosi’ si vincono gli scudetti con le vittoria sofferte se non ci fosse quella lota di mazzoleni,grandissimo Hamsik ottimo Inler ,e grande anche Bherami ragzzi va bene cosi’ a Torino l’amma scassa’

  10. Bien ouej !

  11. le front national n’ayant pris officiellement aucune position sur le sujet des discriminations dans le cadre de cette affaire précisément, nous ne les inviterons donc pas.
    la présence de Casey n’est à ce jour pas prévue lors du débat. cependant, comme l’ensemble des artistes amateurs ou professionnel avec lesquels nous travaillons, Casey aura par écrit le positionnement du festival sur cette affaire. libre à elle si elle le souhaite de venir y participer quelque soit sa situation amoureuse.
    en ce qui concerne le hip hop, sexion d’assaut fait aujourd’hui parti du panorama hip hop, qu’on le veuille ou non, la programmation du festival ne se justifie pas. pour autant elle se regarde dans son ensemble, sur un projet global. le projet cité rap permet de donner une photographie particulière de ce que sont les cultures urbaines aujourd’hui! le public s’y déplace librement, ou ne s’y déplace pas.
    les interventions nombreuse sur ce forum démontre s’il en est besoin que le débat doit avoir lieu! et répond à notre principal objectif : créer un espace d’échanges, même s’ils sont à notre charge parfois! nous continuerons donc dans ce sens.

  12. A vrai dire, personne n’est dupe, personne ne croit un instant à la sincérité des « excuses » de SA (Sturmabteilung) dont le leader a, faut-il le rappeler, déclarait il y a quelque mois être homophobe à 100% et assumer. Cette affaire intervient dans le contexte d’une recrudescence de la violence homophobe et un climat de plus en plus pesant, notamment dans les quartiers. La poignée d’associations gays qui prônent le dialogue est loin – très loin – de faire l’unanimité et ne peut à elle seule se porter caution de quoi que ce soit. À Bordeaux, par exemple, les principales organisations gays exigent l’annulation du concert qui doit se tenir à Cenon, faute de quoi une manifestation aura lieu. http://www.sudouest.fr/2010/10/15/aucune-concession-212107-2780.php

  13. Un lien qui pourra éclairer quelques avis…
    http://www.declaration-of-peace.com/fr/
    Personnellement, je trouve plutôt courageux de ne pas déprogrammer le groupe simplement pour éviter la polémique et suivre le mouvement, mais l’erreur était peut-être de les programmer en premier lieu. Oui c’est un groupe qui cartonne mais est-ce une raison suffisante pour les programmer? Les texte homophobes étaient là avant la polémique. Le flow est bon, le fond l’est moins (et je ne parle pas que d’homophobie) . J’aurais aimé un peu plus de découverte et moins de tête d’affiches.
    Bon courage pour le festival.

  14. merci pour cette contribution.
    en ce qui concerne la programmation, je vous invite à la regarder de prêt : le programme de la soirée :
    sexion d’assaut : tête d’affiche (variété française)
    casey :1/2 d’affiche (pas grand public) // découverte pour le public sky et nrj
    nouvel R : pas tête d’affiche (en plein développement) // découverte pour beaucoup
    4 groupes (1 par département) du tremplin buzzbooster : pas tête d’affiche (groupes amateurs) // découverte !!!!!!!!!!!
    dj sav pour les inter plateau : dj permanent de cité rap // découverte en développement
    présentation de la création beatboxe cité rap : découverte!!!!!
    je pense que cette programmation permet un croisement des publics.

    9 projets artistiques sont présentés dans la soirée : 7 d’entre eux ne sont pas des têtes d’affiches, c’est à dire 77 % !!!!!!

    vous avez donc raison, un peu plus de découverte et un peu moins de tête d’affiche, c’est comme cela que l’on a conçu la soirée.

    pour voir le programme de cité rap http://www.citerap.fr

    • Si le festival s’adresse uniquement au public de skyrock briochin de moins de 18 ans, alors là d’accord il peut y a voir de la découverte. Je pensais stupidement que ce festival s’adressait aux amateurs de hip hop et de concerts en général. En l’occurence, je suis un amateur de hip hop vivant en Bretagne et Sexion d’assaut est déja passé plusieurs fois en concert dans ma région cette année. De même pour Casey qui est passée 2 fois à Rennes en moins de six mois. Nouvel R, n’en parlons pas. C’est un groupe « chouchou » des festivals bretons depuis 2 ou 3 ans et, même si je trouve très sympa de soutenir les petits groupes provinciaux, je me permettrai de dire qu’il en existe bien d’autres et tout aussi talentueux (voire même beaucoup plus) dans la région. Il y a fort à parier que le meilleur moment du concert soit la finale régionale du tremplin Buzz Booster et la création Beat box.
      Pour votre information, des vrais artistes hip hop ont sorti d’excellents albums ces derniers temps et leurs concerts sont aussi bons que rares en Bretagne. Par exemple : Dany Dan, Rocé, Mic Pro, Taipan, Fisto…

  15. Quand une asso subclaquante voit sa machine à cash menacée par de vraies bonnes questions à se poser en tant qu’association d’éducation populaire (il n’y a que vous qui y croyez encore sur St. Brieuc), on voit que les scrupules et les excuses bidon ne manquent pas pas pour s’assoir sur ses « valeurs ». Lol. Bon festival et belles valeurs. C’est aux actes qu’on reconnait les gens valeureux, pas à leurs communiqués de presse.

    • visiblement ton avis ne résume en aucun cas les valeurs et les interventions de cette asso. Connaissant les actions qu’ils menent tout au long de l’année, je serais plutôt interesse de connaitre leurs objectifs et d’aller à leur rencontre (Notamment lors de ce festival). A toi de voir!

  16. Que vous ne soyez pas d’accord avec notre position en ce qui concerne cette polémique , est une chose, et nous le respectons, que vous ne captiez pas que nous avons plus de choses à perdre qu’à gagner, surtout d’un point de vue économique, en est une autre, mais il serait trop long de vous expliquer en quoi, cependant, que vous vous permettiez de remettre en cause les fondements même d’une association que vous ne connaissez pas, dont vous n’êtes pas adhérent me pose question sur vos propres valeurs. Je vous rappelle que l’association est déclarée en préfecture, qu’à ce titre il s’agit d’une personnalité morale bénéficiant d’une responsabilité civile, individuelle et collective, qu’elle perçoit des subsides publics et privés pour lesquels elle est obligée de rendre compte. Il me paraît donc primordial que les prise de positions de chacun, les avis, soient exprimés avec un minimum de prise de distance afin de ne pas apparaître comme des diffamations potentielles.
    Les décisions émanant de l’association ont été prises en conseil d’administration, donc par son instance de représentation légale, elles sont donc à ce titre légitimes, et légitimées.
    Les LOL dans un message ne suffisent pas à minimiser à mon sens des propos qui pour le coup peuvent paraître haineux aux yeux de ceux qui en sont les destinataires! Je rappelle à qui veut bien l’entendre que les propos tenus sur internet le reste à vie.
    bien à vous.
    patrice

  17. Incroyable. Pouvez-vous me rappeler qui de vous ou de moi, programme ce samedi un groupe tenant des propos d’une grande violence à l’égard des personnes homosexuelles qui effectivement ont clairement dépassé le stade de la diffamation pour celui de l’incitation à la haine ? Ah oui vous. Gardez vos leçons de morale et de droit ou alors appliquez-les à vous même.

  18. il n’est aucunement question de leçon de morale! on voit ou la morale nous mène! Nous saisissons seulement l’occasion qui nous est donnée pour effectuer le travail qui est le notre : « militer pour une diffusion de la connaissance au plus grand nombre afin de permettre à chacun de s’épanouir et de trouver la place de citoyen qui lui revient » : l’éducation populaire . Tenir des propos homophobes est inacceptable, comprendre comment cette société nous amène à ce genre de situation, est comment on peut au quotidien produire des actes si minimes soient ils qui peuvent favoriser le changement est à notre sens le plus important.
    Nous avons pendant deux mois laissé chacun s’exprimer avec tous les abus de langage qu’il y a pu avoir de part et d’autre, nous avons fini par nous exprimer, prendre un position et nous y tenir. Le simple fait que l’on publie les commentaires, donc qu’on laisse chacun exprimer son sentiment, et que l’on réponde, démontre l’intérêt que l’on porte à la situation.
    Il n’est aucunement question de faire changer les gens d’avis, nous sommes en démocratie.
    Vous devez savoir que la morale fait référence à une vision manichéenne des choses, le bien, le mal, les choses étant complexes, il n’est surtout pas question de prendre en référence la morale.
    En ce qui concerne le droit, nous sommes dans notre droit : toute manifestation est soumise à autorisation du Maire (qui est officier de police judiciaire), ni le Maire, ni le Préfet, (autorité suprême) ne se sont opposés au maintient du concert.
    En tous les cas merci pour votre contribution, ce qui nous permet d’user de pédagogie, et d’andragogie, et donc d’être pour le coup en plein dans l’éducation populaire.

  19. Article du Télagramme du 28 octobre 2010

    Sexion d’Assaut à Saint-Brieuc (22). Cité Rap prêt au dialogue

    La polémique autour du concert de Sexion d’Assaut ne s’éteint pas. Ce qui n’empêchera pas le groupe de se produire samedi, surtout, de participer à un débat sur l’homophobie, condition sine qua non de sa venue.
    […]
    «Je soutiens leurs excuses»
    Alexandre Marcel, militant pour les droits homosexuels, soutient le festival dans sa démarche: «Interdire le groupe, c’est se mettre un voile sur les yeux. Il y a un problème d’homophobie dans ce pays.» «Je ne suis pas quelqu’un qui, en principe, soutient les groupes qui tiennent des propos homophobes. Là, je soutiens leurs excuses. C’est la première fois qu’un groupe de rap fait des excuses», souligne ce militant de longue date qui a accompagné les rappeurs, à Montpellier, lors d’une rencontre avec de jeunes homosexuels jetés à la rue par leurs parents. Alexandre Marcel croit en la volonté de s’amender de Sexiond’Assaut: «Les propos ne sont pas pardonnables mais les personnes sont excusables quand elles font une démarche.»
    […]
    Un débat retransmis

    En actes, ça se traduit notamment par la participation du groupe à un débat sur l’homophobie, samedi, à Saint-Brieuc. Une rencontre qui se fera avec du public mais qui ne sera pas un débat public. En revanche, tout sera retransmis dès 19h sur ArmorTV. Stéphane L’Her s’en explique: «On veut un débat constructif et non pas stérile. On ne souhaite pas faire une heure et demie sur les pour ou contre le maintien. Notre souhait, c’est d’échanger et de débattre avec le groupe Sexion d’Assaut.» Ceci ne veut pas dire que le groupe n’aura pas de contradicteurs. Outre une quarantaine de jeunes de l’agglomération, des personnalités, qu’on ne peut pas vraiment soupçonner d’homophobie, participeront à cette rencontre: Louis Georges Tin (International Day Against Homophobia), Thibault Fallait (Ensemble Tous Égaux), et Olivier Cachin, journaliste spécialiste des musiques actuelles… Place désormais au dialogue.
    * Samuel Uguen
    ARTICLE COMPLET ICI : http://www.letelegramme.com/local/cotes-d-armor/saint-brieuc/ville/venue-de-sexion-d-assaut-place-au-dialogue-28-10-2010-1097483.php

  20. Toute l’émission du débat avec Sexion d’Assaut, sur ArmorTv
    http://www.armortv.fr/emission/question-de-discriminations-avec-sexion-d-assaut,2,2398.html

Laisser un commentaire