FINALE BUZZ BOOSTER // Samedi 12 Février 2011 // Centre Fleury Goutte d’Or – Paris (18ème)

Le réseau national Buzz Booster présente, Samedi 12 février 2011:

FINALE NATIONALE BUZZ BOOSTER 2EME ÉDITION

Ils avaient remporté leurs tickets pour la finale nationale, le 12 février prochain, les 7 vainqueurs régionaux se retrouveront à l’occasion de la 2ème édition de la grande finale nationale du TREMPLIN BUZZ BOOSTER, afin de remporter le titre suprême de « Vainqueur National Buzz Booster 2011 ».

Le lauréat succèdera au Mc de Perpignan NEMIR (1er vainqueur national Buzz Booster) et remportera une tournée nationale dans les principaux festivals et lieux Hip Hop de l’hexagone (Paris, Lyon, Marseille, Nantes, Montpellier, Lille, Perpignan, Saint-Brieuc, …). Cette tournée sera intégralement prise en charge par le Réseau National Buzz Booster et sera rémunérée.

Cette année s’affrontent pour le titre :

HASSAN (Perpignan) > vainqueur sélection Languedoc Roussillon

KENYON (Rennes) > vainqueur sélection Bretagne

LA METHODE (Marseille) > vainqueur sélection Provence-Alpes-Côte d’Azur

NANOO L’UNDERGROUND (Vaulx en Velin) > vainqueur sélection Rhône-Alpes

RAZIK (Lille) > vainqueur sélection Nord Pas de Calais

SHANKI SHEWBA-K (Le Mans) > vainqueur sélection Pays de la Loire

WICKED SOUL (Paris) > vainqueur sélection Ile de France

Le Jury : Eric Bellamy (Yuma), Stéphanie Binet (Libération) (sous reserve), Gregory Curot (Rap Mag), William Edorh (Hostile EMI), Ludo Labordie (Garorock), Mateo Mendy (Street Skillz), Christophe Neny (Générations) , Maud Philipp-Bert (Musique Info hebdo), Sébastien Prieto (Canal Street), Vicelow (Ex Saïan Supa Crew).

Réseau National Buzz Booster : Call 911, Hip Hop Citoyens, L’Affranchi, La Casa Musicale, L’Original, La ContreMarche, Battle of the Year, Big Flash, 400 Coups, Pick Up Prod, Appassionada.

Rdv donc le 12/02/11 20H pour soutenir votre groupe préféré ou découvrir les finalistes. ENTREE GRATUITE (sur réservation)

Kenyon en live sur Canal Street

Articles similaires:

Rester correct.sas

Laisser un commentaire